Différence entre électronique analogique et numérique

Différence entre électronique analogique et numérique

Lorsque l’on décide de se spécialiser en électronique, vous entendez parler de 3 choses : analogique, numérique et de puissance. Même s’il s’agit du même secteur, de profondes différences existent. Laissez nous vous présenter la différence entre les deux principaux domaines : analogique et numérique, qui peuvent parfois être confondus.

Analogique

L’électronique analogique est la plus ancienne. Elle traite de systèmes électroniques sur des grandeurs (tension, courant, charge) à variation continue dans des limites fixées. On utilise le terme analogique car les grandeurs électriques utilisées sont à l’image du signal à traiter (analogues). Le terme est souvent associé à un contexte électrique mais d’autres systèmes tels que la mécanique, la pneumatique ou l’hydraulique peuvent employer des signaux analogiques.

Les systèmes analogiques sont encotre très présents et indispensables. Parmi eux on retrouve : les capteurs, les circuits d’instrumentation, les calculateurs, les actionneurs, … Autant de technologies très utilisées dans les systèmes embarqués.

Numérique

Il s’agit d’un domaine scientifique s’intéressant aux systèmes dont les états parcourent un ensemble fini de possibilités. Contrairement à l’analogique, les variations du système se font par palier et niveaux prédéfinis. Grâce à la prédétermination des états électriques, on dispose de systèmes qui se comportent de manière parfaitement stable, permettant de s’affranchir de bon nombre de parasites se superposant à tout courant électrique et électronique.

Sa principale application est dans la création des ordinateurs. Cependant, les évolutions technologiques actuelles permettent de créer des composants d’une plus grande complexité grâce aux circuits logiques programmables type FPGA qui sont souvent utilisés pour prototyper les circuits intégrés avant leur fabrication finale. De plus, les techniques de conception numériques ont fortement évolué : on utilise aujourd’hui des langages de descriptionde matériel tels que Verilog ou VHDL.

Scroll